fbpx
Home / ART DE LA TABLE  / Homard: Gaspésien ou rien du tout!

Homard: Gaspésien ou rien du tout!

logo_FR-1

Le homard Gaspésien, tout le monde aime ça! Moi j’en mange depuis que je suis tout petit, j’ai la chance d’avoir des parents qui viennent de la Gaspésie.  J’ai vraiment adoré cette nouvelle campagne du Homard Gaspésien créée par le Regroupement des pêcheurs professionnels du sud de la Gaspésie (RPPSG), organisme qui travaille au développement durable de la pêche au homard en Gaspésie.

Plusieurs blogueurs bouffe ont reçu des homards de la part de la firme de relations publiques qui s’occupe de la campagne, ce n’est pas mon cas, je vous en parle, car je suis fier des pêcheurs de homards. Mon parrain, décédé récemment, en était un! Mon grand-père aussi était un pêcheur, j’ai des oncles qui le sont aussi, bref c’est un peu dans mon sang.  Tout ça pour dire que mon homard, je l’ai pris chez Metro.  L’idéal pour un bon homard, c’est qu’il ne soit pas trop gros, environ 1 livre – 1 ½ livre, sinon il sera moins goûteux, et sera plus fade, car il sera plus long à cuire et sera resté trop longtemps dans l’eau de cuisson.

IMG_5592

Pourquoi le Homard Gaspésien est-il meilleur? Voici ce que mon parrain me disait pour expliquer ce choix, et en tant qu’expert en homard, je ne peux que lui donner raison.  Il est meilleur, car le fond de la mer en Gaspésie est rocailleux, donc la coquille du homard est plus dure, donc l’intérieur est mieux protégé que celui qui est sur un fond de sable comme aux Iles-de-la-Madeleine ou Nouveau-Brunswick par exemple.  Mais ça ne veut pas dire que ces derniers ne sont pas bons, ils sont définitivement meilleurs que ceux provenant des États-Unis et en plus ils font travailler des gens d’ici!

Parlant de faire travailler les gens d’ici, en collaboration avec Qualité Québec, le Regroupement des pêcheurs professionnels du sud de la Gaspésie appose une petite étiquette sur chacun des homards permettant de savoir qui a pêché votre succulent repas, intéressante initiative s’il en est une, elle devrait être appliquée à tous les produits frais que nous retrouvons chez nous, les fruits, légumes, etc.

IMG_5593

Cuire le homard

Ce qui est bien avec le homard, c’est que c’est un plat ultra facile à préparer, (une dizaine de minutes dans l’eau salée et hop c’est prêt!) et moins cher qu’un trio chez Mc Do. Pour environ plus ou moins 6-7$ vous avez un beau homard, je vous conseille d’en acheter 2, car c’est toujours le fun d’avoir des restes pour se faire un lobsters rolls le lendemain!  D’ailleurs, gens de Percé, ville natale de mon père, pourquoi est-ce qu’il n’y a t-il pas plus de lobster rolls à vendre dans vos restaurants, vous avez la matière première non? Et c’est pas mal mieux que des hamburgers! Dire que j’ai réellement découvert les lobster rolls à Montréal avec le Muvbox… Étonnant non?

IMG_5594

Bref, voici le résultat! Appétissant non? Quoi de mieux qu’un homard maison? Peut-être un lobster roll du restaurant la Kitchenette à Montréal, ils sont délicieux!

 

IMG_5595

 

 

Président, Éditeur et Rédacteur en chef de RDPMAG - Normand est passionné de bonne bouffe, de vins, de spiritueux, de cocktails, de mode, de cinéma et encore plus!