fbpx
Home / ART DE LA TABLE  / Découvrir les vins de Washington avec Columbia Crest!

Découvrir les vins de Washington avec Columbia Crest!

Famille Columbia Crest

Mercredi dernier, j’ai eu l’honneur d’être invité à un superbe dîner au restaurant Gladstone de Westmount afin de déguster les vins du domaine Columbia Crest, situé dans l’état de Washington (pas la ville là) dans l’ouest des États-Unis. Premièrement, je dois vous dire que je suis un grand amateur des vins de l’ouest des États-Unis, connaissant plus ceux de l’Oregon que ceux de Washington, c’était une occasion parfaite pour découvrir les vins de cet état qui compte près de 1000 vignobles!!

Crédit photo: RDPmag par Normand Boulanger

C’est une variété de cépages bien différente que ceux de l’état de l’Oregon que nous trouvons dans l’état de Washington puisque le climat est vraiment très différent. Avec une grande influence des montagnes et de l’océan Pacifique, la région a un climat que l’on pourrait qualifier de bipolaire. Les températures sont très chaudes le jour, se rapprochant presque des climats californiens alors que durant la nuit c’est plus près d’un 16 degrés Celsius. Et comme c’est une région de vin qui reçoit très peu de précipitations annuellement, elle est protégée par les Monts Olympics et Cascades, le choix des cépages est bien sûr une répercussion de la température dans la région.

Un accord vins et mets avec Columbia Crest!

Afin de découvrir les vins de Columbia Crest, j’avais la chance d’être assis face au vinificateur, Juan Muñoz-Oca, qui fut pour moi une superbe rencontre avec un homme qui a la passion du vin qui coule dans ses veines depuis qu’il est petit, ainsi que Charles Bouthillier, le gestionnaire du groupe Domaine Ste-Michelle (propriétaire du Vignoble Columbia Crest)  au Canada!

Crédit photo: RDPmag par Normand Boulanger

Nous avons donc débuté avec le surprenant Columbia Crest Chardonnay de la Columbia Valley (le lien amène vers le 2012, le 2014 arrivera bientôt en SAQ), très loin d’un produit comme le Chardonnay Coppola, en étant très frais, avec un petit goût beurrée tout de même, le tout jumelé avec  des arômes de fruits comme la pomme et le melon. Un vin parfait pour l’été et un excellent match avec le délicieux «Lobster Roll» qui nous a été servi et dont j’ai oublié de prendre la photo tellement j’étais absorbé par les paroles de Juan et la discussion autour de ce magnifique Chardonnay.

Crédit photo: RDPmag par Normand Boulanger

Passons maintenant aux choses sérieuses avec les rouges, comme je vous disais plus tôt, c’est dans le Merlot et le Cabernet Sauvignon que l’on se spécialise chez Columbia Crest pour ce qui est du rouge. Donc ce Columbia Crest Cabernet-Sauvignon Grand Estates est complexe, avec une arôme de prune et de fruits foncés. On y retrouve un petit goût de chocolat et de vanille. Le mélange avec l’excellent tartare de boeuf du Gladstone était tout simplement parfait. Les notes un peu plus piquantes étaient en harmonie avec les saveurs complexes de ce majestueux Cabernet.

Crédit photo: RDPmag par Normand Boulanger

 

Le Columbia Crest Merlot Grand Estates quant à lui nous amène complètement ailleurs, nous sommes plus sur des notes veloutés et riche, des fruits complexes, mais aussi des cerises (certainement l’influence de la région de Washington qui en est un énorme producteur) et de chocolat. L’accord encore une fois avec le magret de Canard du Lac Brome, le restaurant privilégie les produits locaux dans ses assiettes, faisait ressortir ces notes tout simplement somptueuses et parfaites d’un grand Merlot!

Crédit photo: RDPmag par Normand Boulanger

La gamme H3

Par la suite, c’est la gamme du H3, pour Horse Heaven Hils (voir photo plus haut), un autre vignoble propriété de Columbia Crest, mais celui-ci est plutôt sur des collines et ce, depuis 20 ans! Ces vins sont exceptionnels autant le Cabernet-Sauvignon que le Merlot. Le premier (étiquette rouge), offert en SAQ en quantité ultra limitée, mais délicieux. On y retrouve un goût semblable au Cabernet Columbia Crest, mais avec des notes terreuses et minérales, assez surprenant pour un Cabernet, à noter que la mûre, la cerise, la vanille et le cassis sont encore très présents ainsi qu’une finale chocolatée fine au niveau tannique. Le Merlot (étiquette mauve) non-offert en SAQ pour l’nstant est quant à lui est moyennement corsé et se livre une odeur épicée et de mûres au nez. En bouche, il est plutôt terreux, cerises et quelques notes de cacao. Il est rond et velouté en finale.

Crédit photo: RDPmag par Normand Boulanger

La Réserve!

Pour la grande finale, nous avons eu droit à deux grands vins. Le Columbia Crest Reserve Cabernet Sauvignon Stone Tree Vineyards et le Walter Clore Private Reserve (Merlot). Ces vins sont exceptionnels, avec des riches arômes de petits fruits foncés dans le cas du Cabernet, le vin s’ouvre et nous donne accès à des couches de fruits tel la mûre et la cerise noire, les deux très goûteuses. On retrouve également des notes épicées, tout en ayant une finale soyeuse et expressive!

Crédit photo: Page Facebook de Columbia Crest

Pour le Walter Clore Private Reserve, un 80% Merlot, nous sommes plus dans un Bordeaux classique, s’ouvrant en bouche sur des arômes intenses d’épices et des accents de terre. On retrouve également, les mûres et la cerise noire mais aussi un petit souffle de cacao sur le palais. Les tannins mèneront à une finale extrêmement bien équilibrée. Un vin puissant et élégant à la fois! Un magnifique produit.

Pour en savoir plus sur Columbia Crest et les vins de l’État de Washington

Si vous avez envie d’en savoir plus sur les vins de Columbia Crest je vous invite à visiter leur site Web où vous trouverez une gamme impressionnante de vins! Et cette invitation m’a donné encore plus envie d’en savoir sur ce domaine et cette région (parait qu’ils ont un excellent rosé) que je vais certainement visiter un jour lors d’un périple dans l’ouest du Canada et des États-Unis.

Aussi, une petite note, les vins de Columbia Crest sont présentement difficiles à trouver en SAQ, ils arriveront plus cet automne, mais en produit régulier en LCBO. Alors si vous faites un tour en Ontario cet été, ramenez-vous 2-3 bouteilles de ces excellents produits. L’entrée de gamme en SAQ se fera sous les 20 dollars. À surveiller!

Et et une autre petite chose, pour en savoir plus sur l’excellent restaurant le Gladstone, c’est par ici–> Le Gladstone.

//

Merci aux Vins Dandurand et au Domaine Ste-Michelle pour l’invitation à découvrir les vins de la région de Washington et plus précisément du Domaine Columbia Crest.

Président, Éditeur et Rédacteur en chef de RDPMAG - Normand est passionné de bonne bouffe, de vins, de spiritueux, de cocktails, de mode, de cinéma et encore plus!