Home / MODE  / Corona X Parley : Protéger les Océans par la mode.

Corona X Parley : Protéger les Océans par la mode.

Nous le savons tous, les océans sont en train de mourir, mais il n’est pas trop tard pour les sauver. Une quantité massive de déchets en plastique se retrouve dans nos océans chaque année, en voici un exemple. Des études récentes, dont celle-ci, indiquent qu’au moins 5 000 milliards de morceaux, pesant plus de 250 000 tonnes flottent maintenant sur les océans du monde. Voici une nouvelle initiative de Corona x Parley afin de faire un réel changement.

Corona X Parley, une alliance pour sauver les océans

C’est pourquoi Corona, une marque de bière qui est synonyme de plage, poursuit sa mission avec Parley for the Oceans afin de lancer une nouvelle initiative de collecte de fonds appelée Clean Waves, pour aider à protéger 100 îles d’ici 2020.

Qu’est-que Parley for the Oceans?

Parley a été créé pour accélérer un processus de changement déjà en cours. Aucun autre grand mouvement dans l’histoire de l’humanité ne s’est développé plus vite que la cause environnementale. Parley veut s’assurer que nous sommes assez rapides pour respecter l’échéance ultime et faire demi-tour avant de perdre un trésor que nous venons à peine d’explorer et que nous ne comprenons pas encore complètement: l’univers bleu fantastique sous nos yeux – Les Océans. Je dois dire que ça me touche personnellement, puisque ma famille est originaire de la Gaspésie où l’eau est en grande partie responsable de l’emploi, vous n’avez qu’à penser aux différents fruits de mers et poissons (homards, crabes, saumons, etc.) ainsi qu’à la nouvelle industrie de la bière qui s’y est développée récemment.

Une campagne de Corona x Parley

surf -corona x parley

Une campagne a été lancée hier, 17 mai, lors la journée mondiale du recyclage. Donc la collecte de fond Clean Waves va lancer des produits faits de plastique Parley Ocean® avec un nouveau processus de réutilisation de types de plastique souvent ignorés. Le premier produit est une édition limitée de lunettes de soleil vendues exclusivement sur le site NET-A-PORTER dès le 1er juin prochain. Qui dit soleil et plage dit lunettes de soleil non? Quelle belle idée!

Les deux tiers de notre oxygène proviennent de la mer.

Si nous le remplissons de plastique, nous ne pourrons pas respirer.

Des coordonnées GPS uniques sont présentes sur les lunettes, les reliant directement à un endroit spécifique touché par la pollution du plastique marin et que les consommateurs aideront à protéger grâce aux achats. Pour chaque 100 paires de lunettes de soleil vendues, Corona x Parley protégera 1 nouvelle île de la pollution du plastique marin, pendant 1 an. Elles vous tentent? Joignez la liste d’attente ici. Les prix vont de 300 à 320 dollars américains, avec 100 % des recettes destinées à la cause. Les premières lunettes de soleil Clean Waves sont lancées avec trois modèles de la série Archétype :

Corona x Parley - Archétype Blanc

Archétype I – Drapeau blanc : monture blanche avec verres miroir, financement de la protection d’une île aux Maldives (300 USD)


Archétype I – Sable de corail : monture multicolore avec verres miroir, financement de la protection d’une île près de Bali (320 USD)

Corona - Parley - Récif camo

Archétype I – Récif Camo : monture multicolore avec verres miroir, financement de la protection d’une île de l’archipel des Palaos. (320 USD)

Quelques gens connus se sont joint à la campagne Corona x Parley.

Corono x Parley - Chris Hemsworth

Chris Hemsworth

Quelques gens que la situation touche vraiment se sont joint à la cause, l’acteur Australien Chris Hemsworth, ambassadeur du parfum Boss Bottled de Hugo Boss, l’acteur Diego Luna, le surfeur Ramon Navarro et l’actrice Nashla Bogaert. C’est quand même intéressant puisque ce sont des gens qui au quotidien sont près de l’eau ou qui ont grandis près de l’eau. On voit facilement le lien entre ces différentes personnalités et la campagne.

Corona x Parley - Diego Luna

Diego Luna

Corona x Parley : Déjà un an de partenariat

C’est en mai 2017 que Corona et Parley for the Oceans ont annoncé leur alliance et se sont engagées à protéger 100 îles d’ici 2020. La protection de 100 îles est rendue possible grâce à la mise en œuvre de la stratégie Parley AIR : Éviter, intercepter, reconcevoir (Avoid, Intercept, Redesign). La première année du partenariat entre Corona et Parley s’est concentrée sur le travail avec les communautés locales pour « éviter » l’utilisation du plastique et « l’intercepter » sur les rivages avant qu’il ne pénètre dans l’océan. Avec environ huit millions de tonnes de plastique qui pénètrent dans l’océan chaque année, il est tout aussi important de « reconcevoir » les utilisations, les sources et les systèmes à l’origine de la pollution plastique, et pas seulement de la ramasser.

Ce partenariat a déjà eu un impact dans plusieurs régions du monde. Plus de 25 îles sont actuellement sous protection aux Maldives, de nouvelles îles en Australie, au Chili, en République dominicaine et en Indonésie seront annoncées ultérieurement. Le projet a donné lieu à la première édition libre de plastique vierge de la Ligue mondiale de surf (WSL) en Afrique du Sud, à Jeffrey’s Bay, un des plus gros spot de surf au monde, en juillet 2017 et, récemment, à une série de nettoyages sur les côtes du Chili, dirigés par le grand surfeur et militant, Ramon Navarro dont nous vous parlions plutôt.

Pour plus d’informations sur le partenariat et le projet des 100 îles, visitez CoronaXParley.com

Président, Éditeur et Rédacteur en chef de RDPMAG - Normand est passionné de bonne bouffe, de vins, de spiritueux, de cocktails, de mode, de cinéma et encore plus! Il parle de ses passions, c’est pourquoi il a fondé Recettes de Pub devenu RDPMAG en janvier 2016, afin de parler de tout ce qui le passionne!

NO COMMENTS

Sorry, the comment form is closed at this time.