Home / AFFAIRES  / RDPMAG: Art de Vivre Haut de Gamme pour Hommes Professionnels, c’est quoi?

RDPMAG: Art de Vivre Haut de Gamme pour Hommes Professionnels, c’est quoi?

RDPMAG - Art de Vivre Haut de Gamme pour Hommes Professionnels

Bienvenue chez RDPMAG : Art de Vivre Haut de Gamme pour Hommes Professionnels, c’est bien non ? Mais c’est quoi ? C’est notre « nouveau » positionnement (en fait depuis avril 2018) et je crois qu’il faut le crier haut et fort et de façon claire. Si c’est votre première fois sur RDPMAG, bienvenue, si vous êtes habitués, bien je crois que je ne l’avais pas assez bien véhiculé dans cet article puisque même certains de mes amis et gens de relations publiques n’étaient pas au courant. Bref, mon but ultime est que RDPMAG, maintenant une compagnie,  devienne la référence canadienne (ça veut dire en anglais et en français) Art de Vivre Haut de Gamme pour Hommes Professionnels.

Wow, c’est big ça non ? En effet, mais il faut voir grand dans la vie, bien souvent si l’on n’a pas peur de faire quelque chose, c’est que c’est facile.  Maintenant que c’est dit, qu’est-ce que ça veut dire tout ça ? Je vous l’explique plus clairement. Mais ça sera un peu long. Je suis passionné par ce RDPMAG.

RDPMAG c’était bien comme ça, pourquoi que pour les Hommes maintenant au juste?

C’est assez facile en fait. Si vous lisez soit tant peu des articles sur le web, vous savez certainement que la plupart des sites web et des magazines au Québec, au Canada et même dans le monde s’adressent presque exclusivement aux femmes. En tant qu’homme, c’est parfois difficile de se trouver une place où l’on pourra trouver des choses pour nous. Et certains des magazines pour hommes sont dirigés par des femmes ! Non, mais on rit de nous ? C’est comme si j’étais à la tête d’un média pour femmes, vous imaginer ? Je me ferais sûrement tirer des tomates !

Bref, c’est en trouvant de moins en moins d’endroits sur le web pour les hommes (un chroniqueur qui fait une chronique de temps à autre sur un site pour femmes, ce n’est pas là que l’on va se retrouver n’est-ce pas ? [Même si ces derniers font un excellent travail]) que j’ai décidé de faire une place à mes semblables (mesdames, vous êtes quand même toujours les bienvenues) pour enfin se retrouver entre nous.

Comme je le disais plus haut, tant au Québec que dans le reste du Canada, on retrouve peu d’espace médiatique pour les hommes sur le côté Art de Vivre et encore moins dans le Haut de Gamme. Oui on retrouve des comptes Instagram, des blogues avec 2-3 articles par mois, des comptes YouTube, mais en dehors de ça rien. Peu de magazines, peu de sites web (je suis presque toujours entouré de filles dans les événements donc je sais un peu de quoi je parle) et c’est une opportunité pour vous d’avoir une place. D’ailleurs, nous cherchons toujours des collaborateurs à travers le Canada (surtout en anglais) !

Des sujets à n’en plus finir pour RDPMAG.

Mr. Burberry indigo -RDPMAG: Art de Vivre pour Hommes professionels

Comme vous savez, on parle maintenant plus que seulement de bouffe, on parle également de mode et beauté, n’en déplaise à certains blogueurs. Bref, on veut faire notre place dans ces sphères afin que vous les hommes puissiez également avoir votre place.

Alors que plusieurs sites web se spécialisent, je ne dirais pas que je ne partirais pas quelque chose de plus spécialisé un jour (les entrepreneurs ont toujours mille et une idées vous savez), j’ai décidé de rester généraliste. Sur RDPMAG, on traite de tout, en fait, tout ce qui peut concerner les hommes, ceux de 25 à 45 ans, on n’est pas contre le 18-24, mais ce n’est pas notre cible.

RDPMAG: Généralistes pour le plaisir de parler de tout. 

Prenez par exemple nous sections, qui sont vraiment très variées.

  • Art de la Table
  • Divertissement
  • Voyager
  • Art de Vivre
  • Mode et Beauté (qui aura bientôt sa section comme dans le magazine)
  • Sports (qui aura aussi bientôt également sa section)
  • Au Volant (tout ce qui concerne ce qui roule)
  • Technologie
  • Affaires

Ces sections illustrent bien le positionnement de RDPMAG, nous sommes dans plusieurs sphères et nous voulons que ces dernières soient mises de l’avant de façon égale. Ça va nous prendre du personnel, des collaborateurs, des marques qui nous suivent, bref, on veut faire notre place, déranger et bousculer ce qui existe présentement.

Ce n’est certes pas évident de faire ce virage, puisque messieurs, vous êtes un public difficile à attirer, surtout pour le haut de gamme. Le pourcentage d’hommes sur le site est d’environ 45 % (selon une partie de Google Analytics). Je veux augmenter cette proportion à environ 70-80 %. Je suis conscient que ce n’est pas évident, mais en même temps c’est un challenge (vous pouvez gardez un œil à nos statistiques sur note page À propos qui seront mises à jour mensuellement). Un gros challenge puisque ce site web est vraiment mon entreprise et donc mon seul travail, et lancer une entreprise c’est loin d’être facile, surtout dans sa première année. On se pose des questions, beaucoup trop de questions, on ajuste et ajuste encore et toujours.

Évidemment, la peur d’échouer est présente, réellement. On apprend (vraiment vraiment vraiment) rapidement en tant qu’entrepreneur. Le nerf de la guerre, c’est l’argent,  et cet argent, il n’est pas si facile à aller chercher et la fin du mois arrive (beaucoup trop) vite. On a bien souvent plus de dépenses que de revenus, mais bon, c’est la vie.

Pourquoi je devrais m’abonner RDPMAG?

Couverture Magazine RDPMAG Été 2018

Couverture du Magazine RDPMAG Été 2018

Bonne question. Voici la réponse : Pour que, chez RDPMAG, nous puissions continuer à vous partager à vous les hommes des articles intéressants, pertinents et vous concernant, pour que nous testions des produits et des endroits sans nécessairement y être invité, pour que nous puissions créer notre propre contenu et plusieurs autres bonnes raisons que vous retrouverez plus bas.

(Ah oui, vous ne le savez peut-être pas, sauf si vous avez lu cet article ou suivi nos publications sur les différents réseaux sociaux, mais RDPMAG a maintenant sa boutique et des abonnements (on a également des tarifs pour entreprises qui sont vraiment avantageux).)

Mais ça comprend quoi l’abonnement?

C’est simple, lorsque vous prenez un abonnement d’un an, que ce soit l’abonnement Platine ou Élite, on vous en donne beaucoup.

Vous obtenez:

  • 20 $ sur votre première commande avant le 31 décembre 2018 chez Galleon (une agence de vins d’importation privée)
  • 10 % sur votre commande au bar Le Lab
  • 10 % sur votre commande à la Microbrasserie À la Fût
  • Abonnement pour un an au magazine (5 magazines)
  • Accès aux anciens magazines gratuitement
  • 1 expérience locale gratuite (à venir bientôt)
  • Pour les Membres Élite
    • 25 % de rabais sur les expériences pour un an.

Vous pouvez acheter uniquement le magazine, mais ça vous revient plus cher à long terme. C’est moi qui ai fait les prix, je suis bien placé pour le savoir.

RDPMAG, un refuge pour les Hommes professionnels

Dans cette époque de #MeToo, ce n’est pas facile pour nous les hommes. Vous savez que vous avez, vous, les hommes,  peu d’endroits pour aller présentement et nous voulons être ce refuge, cette « mancave » où vous pourrez lire vos articles favoris sur des sujets et des endroits qui vous feront rêver. On veut remettre LA classe de l’avant, le savoir-vivre en société. Nous ne sommes pas un magazine où vous verrez des pin-up en front page, nous sommes bien loin de ça. Nous allons d’ailleurs lancer quelque chose dans ce sens cet automne, donc rester à l’affût de nos projets.

GQ et les autres magazines pour hommes de ce monde sont intéressants, par contre, ce qui est écrit dans ces magazines ne sera jamais offert ici, et j’imagine que c’est assez frustrant pour vous, vu que ça l’est aussi pour moi.

 y a bien des magazines pour hommes au Québec, mais leur plateforme web est nulle (c’e’t ce qui est sorti de mon étude de marché lors de mon cours de lancement d’e’treprise). ÇaÇa manque vraiment, et c’est un constat étonnant tout de même à cette époque numérique, soit c’est tout numérique, soit c’est tout papier.

Pour notre  look qui a changé un peu ces derniers mois, on aime beaucoup l’influence de certains sites britanniques tels que Clos 19 par exemple.

S’abonner, c’est aussi soutenir l’économie locale. 

Ben voyons, qu’est-ce que tu dis là ? Bien oui. Les sujets dont nous vous parlons font bien souvent travailler des gens d’ici. Et plus nous aurons d’articles et plus nous pourrons payer nos collaborateurs afin d’écrire et faire d’autres tâches (finances, technologie, graphisme, etc.) pour nous, et ça je veux vraiment y arriver, mais je sens que ce n’est vraiment pas évident. Vous achetez des magazines d’ailleurs, et vous faites vivre des sociétés riches. Pourquoi ne pas nous aider à faire vivre vos amis (en leur donnant des contrats) et commerces (en les visitant, en parlant d’eux, en les plaçant de l’avant, etc.) que vous aimez tant ?

Soutenez nous de deux façons.

Vous vous doutez bien que le rôle premier de l’entrepreneuriat c’est de faire de l’argent et que produire un magazine, même s’il est web, n’est pas simple et surtout pas gratuit. Et pour nous aider, vous pouvez nous soutenir. Premièrement, comme je le disais, il y a l’abonnement. C’est vraiment simple.

Deuxièmement, il y a l’achat de publicité sur notre plateforme. Nous avons déjà quelques annonceurs avec nous (Trialto, La Boîte du Chef de Jérôme Ferrer, Mosaiq Vins et Spiritueux, Le Lab, Poissonnerie La Mer, etc.) que nous remercions. Par contre, Facebook et Google sont mieux positionnés et ils ont plus de moyens que nous et attirent l’argent des plus gros annonceurs, pour l’instant. Mais nous savons que nous allons réussir, car la cible que nous visions est unique et il y a un marché pour cette dernière.

J’espère vraiment vous avoir donné le goût de nous soutenir, de croire en nous, de faire de RDPMAG votre destination pour hommes. Envie de rester au courant ? Inscrivez-vous à nos infolettres ou à nos réseaux sociaux un peu plus bas sur la page.

 

 

Président, Éditeur et Rédacteur en chef de RDPMAG - Normand est passionné de bonne bouffe, de vins, de spiritueux, de cocktails, de mode, de cinéma et encore plus! Il parle de ses passions, c’est pourquoi il a fondé Recettes de Pub devenu RDPMAG en janvier 2016, afin de parler de tout ce qui le passionne!

NO COMMENTS

Sorry, the comment form is closed at this time.