fbpx
Home / ART DE LA TABLE  / Le Jennings de Bastien Rémillieux du El Pequeño 

Le Jennings de Bastien Rémillieux du El Pequeño 

Le Jennings de Bastien Rémillieux du El Pequeño - couverture

Pour notre troisième article de notre série « Derrière le Bar », le second étant Le Beyond Bond de Chris Natale du Henri Brasserie Française, nous vous présentons le Jennings de Bastien Rémillieux du El Pequeño. Cette série vous fera découvrir des cocktails que vous pourrez déguster dans les meilleurs bars à cocktails au Canada.

L’Histoire derrière le Jennings de Bastien Rémillieux du El Pequeño

Le El Pequeno a été nommé un des meilleurs bars au canada par EnRoute, qu’est-ce que ça change pour vous?

Écoute, ça nous a vraiment apporté beaucoup de gens du à sa distribution dans les avions d’Air Canada, la preuve, on avait des gens qui sortaient de l’avion et qui arrivaient directement ici et ça nous a fait une super belle publicité. Et ici notre carte cocktail est quand même abordable, entre 10 et 16 dollars. On essaye de respecter les cocktails traditionnels cubains, mais en les mettant au goût d’aujourd’hui. 

Vous faites également des sandwichs, les cubanos ici si je ne me trompe pas?

Oui, on a un seul item, sur notre menu nourriture. Qui est un peu un delicatissen de Miami en fait. C’est typique, les Cubains ont apporté ce sandwich à Miami. C’est pickles, salami, porc mariné dans les agrumes, jambon, fromage suisse, moutarde sur pain ciabatta, et on le sert dans une boîte de cigare et c’est parfait avec le cocktail que je vais te faire justement.

Ton inspiration pour le Jennings, elle vient d’où?

En fait, ça part de Daiquiri, et initialement ce dernier a une mauvaise réputation en grande partie à cause du Daiquiri aux fraises, tout le monde pense que c’est un cocktail sucré. Le nom derrière le Daiquiri, provient de la plage du même nom et d’une mine, pas très loin de Santiago de Cuba, et c’était un breuvage que consommait les ouvriers. 

Le cocktail a connu sa popularité grâce à Jennings Cox, un ingénieur minier américain, lorsque ce dernier recevait des clients d’Angleterre, l’alcool de prédilection, c’était le gin. Et un moment donné, il est tombé à court de gin et a donc utilisé le breuvage des ouvriers, qui a donc tourné le gin vers le rhum, « Rhum makes it better » comme on dit. Donc le Jennings a été nommé en son honneur. 

C’est un twist sur le Martinez, qui est un de mes cocktails favoris, et qui est fait avec du gin, du vermouth du marasquin et de l’Angostura. Et comme c’est un cocktail avec lequel on peut faire des twists, j’ai ajouté la connaissance du rhum que j’ai depuis que je suis ici et je veux partager le tout avec les gens qui viennent ici.  

 

Si tu nous le décrivais, ça serait quoi?

C’est un cocktail pour relaxer que l’on va prendre le temps de boire. Il y a une évolution dans les saveurs à travers le temps. Ce n’est pas le genre de daiquiri pour étancher ta soif comme on voit dans les resorts. Ça a plus de vie, plus de corps. 

La recette du Jennings de Bastien Rémillieux du El Pequeño

Le Jennings de Bastien Rémillieux du El Pequeño  - cocktail

Crédit: Normand Boulanger pour RDPMAG

Les ingrédients: 

La marche à suivre.

Pour réaliser le Jennings de Bastien Rémillieux, vous placez tous les ingrédients dans un shaker avec de la glace et une passoire et on fait le Cuban roll, méthode qui consiste à refroidir le cocktail ne fera pas concasser la glace en shakant et vous ne rajouterez pas d’air, vous allez seulement l’aéré, vous allez mettre l’accent sur les agents plus sucrés dans le cocktail. Comme c’est plus bas en alcool, vous pouvez vous permettre de le faire aérer un peu plus. Par exemple, si vous faites un Negroni de cette façon, ça va vraiment faire ressortir le choix de votre vermouth. En ajoutant le zeste d’agrume au rhum, c’est super intéressant. Ce qui est bien c’est que l’on va chercher des souvenirs avec ça comme l’orange-chocolat que l’on tape sur la table. 

Et voilà c’est prêt.

//

El Pequeño
401-A St-Vincent
Montréal, QC
H2Y 3A4
Canada

Président, Éditeur et Rédacteur en chef de RDPMAG - Normand est passionné de bonne bouffe, de vins, de spiritueux, de cocktails, de mode, de cinéma et encore plus! Il parle de ses passions, c’est pourquoi il a fondé Recettes de Pub devenu RDPMAG en janvier 2016, afin de parler de tout ce qui le passionne!